Mobilier / Bodil Kjaer, Très rare bureau

Bodil Kjaer
Bodil KjaerBodil KjaerBodil KjaerBodil KjaerBodil KjaerBodil KjaerBodil KjaerBodil KjaerBodil Kjaer

Description

 

Bodil Kjaer (b.1932)

 

Très rare bureau de direction

 

Comprenant un bureau à plateau rectangulaire en palissandre sur un piètement rectangulaire en acier chromé, les montants joints sous le plateau par un panneau de palissandre, ouvrant à quatre tiroirs en ceinture par une clef unique.

Avec un cabinet rectangulaire en palissandre sur roulettes.

Fabriqué par E. Pedersen & Søn.

 

Etiquette du fabricant.

Circa 1960.

 

  

Dimensions

Le bureau

Hauteur : 73 cm 

Largeur : 200 cm

Profondeur : 100 cm

 

Le cabinet

Hauteur : 48,5 cm

Largeur : 44 cm

Profondeur : 61 cm

 

 

Note

Cet exemplaire comportant un panneau sous le plateau semble unique à ce jour.

 

En  1959, Bodil Kjaer travaillait à Boston où elle créa ce bureau et ses modules. 

Conçu comme un système complet adapté aux besoins des nouveaux environnements de travail de l’époque, son dessin fonctionnel et ses éléments mobiles permettent agilité et modularité sans sacrifier à l’élégance.

 

Le succès fût immédiat, colporté par le "New York Times" et le "Sunday Times".

Bientôt reconnu comme icône du design, le bureau fut immortalisé au cinéma dans la série des James Bond. Il apparaît dans « Bons baisers de Russie » et « On ne vit que deux fois ».

Parmi les acheteurs on compte l’acteur Michael Caine, le jazzman Oscar Peterson, le politicien Clement Freud, le financier Evelyn de Rothschild, le Prince Philip, des officiels de la Communauté Européenne à Bruxelles.

 

 

Bibliographie

Mobilia 1961.

E. Pedersen and Sons A/S, catalogue du fabricant.

 

 

Prix sur demande.